vendredi 11 mai 2018

Les Impulsions Électromagnétiques


Cet article est un mix entre celui excellent de Pierre Templar, consultable ici : 


et celui-ci, non moins intéressant :




Je ne pense pas que nous soyons directement concernés par cette menace mais les informations sont toujours bonnes à avoir…. Au cas où…


 
« Imaginez une seconde : Vous vous réveillez au milieu de la nuit et entendez un crash à l'extérieur. Votre lampe de chevet ne fonctionne plus, et vous devez avancer à tâtons dans le noir pour prendre la lampe de poche. Une fois dehors, vous vous apercevez que la panne de courant affecte tout le voisinage ; Vous vérifiez le téléphone : aucune tonalité.

Tout cela n'a pas de sens ; les lumières sont éteintes, et rien ne semble fonctionner. Et puis, soudain, vous réalisez : 
"C'est arrivé, une attaque IEM vient de se produire et tout est grillé !"...

C'est le moment de mettre en œuvre le plan de secours...

Vous réalisez que tous les appareils électroniques à peine plus élaborés qu'une lampe-torche sont tous grillés, sans aucun espoir d'être réparés, et que le monde que vous connaissiez vient juste de disparaître. Dans un pareil moment, vous serez heureux d'avoir prévu l'éventualité d'une attaque IEM, et ce sera l'occasion pour vous de tester vos préparatifs.

Votre voisinage, votre pays, ou peut-être même le monde viennent d'être touchés par une Impulsion Electro Magnétique, et vous aurez désormais à survivre sans toutes les facilités auxquelles vous étiez habitué dans votre vie de tous les jours.


Qu'est-ce qu'une IEM ?

C'est une Impulsion électromagnétique (Ou E.M.P en anglais pour Electro-Magnetic Pulse), c'est à dire un pic d'ondes électromagnétiques de forte amplitude, capable de détruire les appareils électriques qui sont sous tension (branchés ou avec des piles si vous préférez) qui ne sont pas protégés.
Elles peuvent être provoquées par la foudre, peuvent être générées volontairement par des générateurs magnéto-cumulatifs ou des batteries de condensateurs (pour créer des NNEMP (Non-Nuclear EMP, soit IEM non-nucléaires) qui peuvent être intégrés à des missiles, mais aussi par des explosions nucléaires (missiles ou accidents dans une centrale) et enfin, elles peuvent être la conséquence d'éruptions solaires. Des IEM se produisent tous les jours à la surface du soleil. La plupart d'entre elles passent inaperçues, mais il ne fait pas de doute que de plus grosses pourraient affecter les équipements électroniques les plus sensibles.
Une attaque IEM massive est capable de détruire les transformateurs qui régulent notre courant, et créer une réaction en chaîne susceptible d'éradiquer l'humanité entière. Avant de prendre les mesures de précaution qui s'imposent, il est nécessaire d'étudier la probabilité d'une IEM, et savoir comment elle peut être créée.


Les causes principales 

- Une éjection de masse coronale



Cet événement est l'un des désastres naturels les plus probables qui puissent affecter notre planète, et c'est une réelle préoccupation pour nombre de gouvernements, dont tous ceux des pays développés. Une éjection de masse coronale est une éruption violente de plasma à la surface du soleil, ce que les hommes de science appellent une " tempête solaire ", ou encore un " orage magnétique ".


Les scientifiques ne manquent pas de rappeler que si une tempête solaire d'importance venait à frapper la terre, son impulsion électromagnétique serait capable de court-circuiter tous nos transformateurs et de détruire l'ensemble du réseau électrique. Malgré ce, il semble que les médias ne prennent pas la menace au sérieux, et le gouvernement, aucune mesure de précaution pour le grand public. De plus, lorsqu'on connaît la manière dont sont fabriqués les gros transformateurs, et leur qualité Made in China, c'est un peu comme ajouter un autre clou à notre cercueil...

Le pire est que ce type d'événement s'est déjà produit par le passé, et bien qu'il n'ait pas eu un gros impact à l'époque, il en serait tout autrement dans nos sociétés modernes aussi dépendantes de la technologie. C'est une menace dont la plupart des gens ne sont même pas conscients. Plus encore, ils n'ont jamais entendu parler d'attaque IEM ni de plan de préparation, et n'ont aucune idée de ce qu'il faudrait faire dans l'éventualité d'un tel désastre.


- Une explosion nucléaire

Une IEM nucléaire est une impulsion créée par une explosion du même nom. Si une tête nucléaire éclatait dans l'atmosphère près de la surface, la décharge électromagnétique serait absorbée par la terre et son effet serait négligeable. Cependant, si l'explosion se faisait à des dizaines ou centaines de milliers de kilomètres de la terre, la situation serait totalement différente et les effets autrement plus dévastateurs.

Une explosion à une hauteur élevée dans l'atmosphère se propagerait à une vitesse incroyable, avec pratiquement rien pour la retenir ou l'arrêter. C'est à cela que font allusion les analystes militaires et les scientifiques lorsqu'ils parlent d'attaque IEM. Ce n'est que depuis ces dernières années que l'armée a développé une stratégie de survie face à ces attaques, et que les officiels reconnaissent l'existence d'une telle menace. Les effets d'une IEM nucléaire sont si précis qu'ils endommagent les plus petits circuits, ce qui les rend beaucoup plus dangereux et destructifs que ceux liés à une éjection de masse coronale.


- Les générateurs non nucléaires

Les soviétiques ont été les premiers à élaborer des systèmes capables de produire des IEM non nucléaires. Il s'agit de générateurs magnéto-cumulatifs de hautes puissances pulsées fonctionnant par compression d'un flux magnétique à l'aide d'explosifs. Bien entendu, même si l'on connait le principe de fonctionnement de ces systèmes, il est en revanche très difficile d'obtenir des informations sur leur disponibilité au sein des forces armées, ainsi que leur efficacité réelle.

Selon certaines sources, L'IEM est le type de frappe qu'Israël envisagerait contre l'Iran afin de paralyser l'ensemble de ses réseaux de transports et de communication, et ainsi mettre un terme à son programme nucléaire. Une telle frappe pourrait renvoyer l'Iran à " l'âge de pierre " selon les experts de défense américains.

Certains visionnaires du siècle passé ont prédit l'utilisation de telles armes, bien avant leur apparition, et il est fort probable voire quasiment certain qu'elles figurent d'ores et déjà en bonne place dans l'arsenal secret des grandes puissances mondiales. C'est un excellent moyen d'éradiquer une grande partie de l'humanité, du moins celle vivant dans les pays développés, à moindre risque pour l'environnement et ceux qui auraient prévu d'y survivre.



La probabilité d'une attaque IEM

Une attaque IEM fait partie des scénarios plausibles, augmentant d'autant notre vulnérabilité compte tenu de l'importance des équipements électroniques dans nos systèmes de défense, que ce soit à l'échelle nationale ou celle des individus. Pour certains généraux, il s'agit même d'une certitude, le point n'étant pas de savoir si une telle attaque peut se produire, mais quand elle se produira.



Si les grandes puissances telles que les USA, la Russie ou la Chine en sont capables, la réalité n'en fait pas d'office les principaux suspects. La Corée du Nord a testé avec succès l'arme électromagnétique en 2009, et certaines organisations telles qu'ISIS ont d'ores et déjà prévu son utilisation.

Les composants nécessaires à la création d'une arme IEM efficace sont disponibles, et le savoir technologique pour sa mise en œuvre et en train d'être acquis par les groupes terroristes. Les extrémistes d'ISIS kidnappent régulièrement des ingénieurs susceptibles de les aider à cette fin. Ils inondent les médias de leurs vidéos horribles, histoire de les tenir occupés, pendant qu'ils travaillent en sous main à leur plan véritable. Ces extrémistes, tout abrutis qu'ils soient, ont tout de même compris qu'ils ne pourraient pas vaincre à moins de s'attaquer aux fondements mêmes de nos besoins (énergie, fournitures et sécurité), et une explosion IEM sur notre sol fait désormais partie de leur stratégie.

Pour ce qui est du soleil, des organismes tels que la NASA suivent de près son activité, et les experts ne se privent pas pour émettre régulièrement des avertissements et prévisions concernant les conditions climatiques extrêmes à la surface de l'astre. Ils prétendent que nous n'aurions que deux ou trois jours de préavis avant de réaliser que ce dernier serait sur le point d'émette un rayonnement destructeur.

Ces experts n'ont de cesse de prévenir les gouvernements que les populations devraient apprendre à se protéger d'une attaque IEM, pour la simple raison qu'un événement de ce type pourrait se produire à n'importe quel moment. Le problème est que personne ne les écoute vraiment. C'est difficile à concevoir, mais il semble que le facteur humain soit considéré comme une réalité plus tangible et un péril plus probable que le facteur cosmique lorsqu'il s'agit d'impulsion électromagnétique. Or les deux menaces devraient être envisagées et prises en compte.


Que se passerait-il en cas d'attaque IEM ?

Divers scénarios ont été élaborés par les scientifiques, et il existe aussi une littérature conséquente à propos de ce qu'il adviendrait en cas d'attaque de type IEM. Pour ce qui est d'une tempête solaire, la vérité est que personne est capable de prédire la portée des dommages causés, ni leurs effets véritables. Cependant, et selon les experts, le résultat ne serait pas moins qu'apocalyptique.

Pour ce qui concerne les IEM nucléaires, les militaires en possède une bonne connaissance, plus que ne pourrait penser le citoyen lambda. Depuis les années 60, les russes et les américains se sont affrontés pour conduire de multiples tests à haute altitude. Le commandement stratégique américain travaille constamment sur des cartes de ciblage des territoires russe et chinois. Les autres pays font de même de leur côté, et c'est une course à laquelle nous ne sommes que de simples spectateurs. Le seul point dont il faille se rappeler est qu'une explosion IEM à un endroit tactique optimal et une hauteur suffisante serait capable d'effacer toute trace de " modernité " de n'importe quelle civilisation.

Des modèles d'échelles de désastre ont déjà été théorisés. Pour l'Europe, on pourrait s'attendre à quelques 500.000 à un million de morts immédiatement après une attaque IEM de grande envergure. Les causes principales de décès seraient les suivantes :

  • Des avions s'écrasant au sol par " grillage " des systèmes de navigation
  • Les défaillances des systèmes médicaux d'assistance à la vie
  • Les défaillances des systèmes de conduite des voitures les plus modernes
  • Celles des générateurs des centrales électriques (voire nucléaires ?)
  • La mise en œuvre accidentelle des systèmes d'armement divers
  • Pour mémoire, les pacemakers et autres systèmes de survie, etc.



Si vous avez la chance de passer le cap d'une attaque ou d'une explosion IEM, alors vos probabilités de survie seraient assez élevées, en fonction de votre environnement.
Mais avant de se montrer trop optimiste, il faut tout d'abord reconnaître qu'il existe un manque d'informations crucial pour ce qui concerne les IEM et leurs effets. La plupart de ce que nous savons vient d'essais nucléaires américains et russes réalisés dans les années 60. 
Tout ce qui a été fait après cette période relève encore du secret défense, et nous ne pouvons donc nous appuyer que sur les résultats déclassifiés des premiers tests. Ces informations, même incomplètes ou dépassées, permettent néanmoins de se faire une idée sur la question et d'anticiper quelques scénarios.

La deuxième chose est qu'une attaque IEM sur notre sol, même si elle pourrait sembler relativement limitée dans ses effets immédiats, aurait des conséquences désastreuses à court et moyen terme. Des experts prédisent que 70 à 80 % de la population périrait dans les 12 à 18 mois suivant ! La raison est bien entendu notre extrême dépendance à l'électricité, et la délocalisation des ressources vitales telles que l'eau, la nourriture, et les capacités de traitement (épuration, déchets, etc.).

Il est tout à fait possible de survivre à une IEM, à condition de s'y préparer dès à présent. En effet, et contrairement à d'autres désastres dans la série de ceux auxquels on pense fréquemment (effondrement économique, guerre mondiale et autres), il n'y a pas de signes avant-coureurs. Et pas de possibilités non plus d'achever les derniers préparatifs une fois qu'elle s'est produite. Une IEM est un événement instantané ; une seconde après, ce sont les lumières qui sont éteintes, probablement à tout jamais...

Imaginez les conséquences qu’entraînerait un blackout électrique total dans nos sociétés modernes, et vous aurez un aperçu des réjouissances. Nous avons eu l'occasion de traiter ce sujet dans notre dernier article Le jour où EDF sera aux abonnés absents.

Le plan de survie à une telle attaque consisterait en fait à pouvoir tenir dans un environnement caractérisé par la pénurie en toute chose, et la violence qui en découle, ce qui est la définition même du chaos. Pour s'y préparer, il n'y aurait rien d'autre à faire, à part éventuellement une cage de Faraday pour les équipements, ce dont nous aurons l'occasion de parler plus en détail dans une seconde partie.


Autrement dit, pas de préparation réellement spécifique, mais une préparation survivaliste globale telle que nous en avons maintes fois présenté le détail dans les pages de ce blog.


*****************************************************
*******************************************************************************

« L’autre problème de ces I.E.M., c'est que ça ne fait pas que détruire les appareils électriques qui sont branchés…
Il y a autre chose qui fonctionne avec des ondes électromagnétiques :
Les cerveaux, et plus particulièrement le cerveau humain.

Une E.M.P. peut provoquer une perte de conscience ou même la mort.
On entend souvent dire que tel joueur ou telle équipe ont été frappés par la foudre. Il est rare que la foudre tombe directement sur un joueur. La plupart du temps, soit la foudre frappe le terrain et une partie de la décharge remonte dans le corps des sportifs, soit ils sont frappés par l'IEM qui perturbe l'activité cérébrale



Autre chose très gênante également, le stockage des données informatiques se font de façon quasi-exclusive sur des supports magnétiques: disquettes, cassettes audio et VHS, clefs USB, disques durs, puces NFC...
Si vous ne le saviez pas déjà, ces supports sont très sensibles aux champs magnétiques et c'est pour cela qu'il ne faut jamais approcher un aimant de ceux-ci au risque de perdre toutes vos données.
Une IEM peut effacer tout ce qui est stocké sur ces supports.

Si la foudre frappe votre domicile, ou juste à côté de chez vous et crame vos appareils électriques, ce sera pénible. Mais de là à parler de crise...

On peut d'ailleurs se protéger des I.E.M. de faible et moyenne intensité en créant une cage de Faraday autour de ce qu'on veut préserver.

Une cage de Faraday est une enceinte que l'on créée pour isoler un appareil électrique de son environnement, soit pour protéger l'appareil, soit pour empêcher l'appareil de polluer l'environnement. Pour fonctionner, elle doit être fabriquée dans un matériau conducteur et être reliée à une masse. Bien sûr, l'objet ne doit pas être en contact avec la cage.

Les tours de PC fixes, par exemple, sont généralement des cages de Faraday (ce qui entre autres limite les interférences éventuelles avec l'écran, souvent placé à proximité), entourées de plaques métalliques et/ou de plastique doublé d'une fine couche métallique.
Un four à micro-ondes est aussi une cage de Faraday. Si vous n'y avez jamais prêté attention, regardez la vitre de votre micro-onde, vous verrez une grille métallique à l'intérieur de celle-ci.

Malheureusement, une cage de Faraday a ses limites. Suivant la longueur d'onde, il se peut qu'une onde la traverse. Plus le maillage est serré ou moins il y a d'ouvertures, plus l'objet placé dans la cage est isolé de l'environnement.
Si vous voulez vous faire une cage de faraday pas chère pour stocker une clé USB, ouvrez une conserve, ou une canette en deux, nettoyez là, placez-y votre clé USB entourée d'un petit carton (pour être sûr que ce soit bien isolé) et ressoudez là. Ça, c'est si vous voulez avoir un truc solide... sinon vous pouvez placer votre clef USB dans un petit carton et l'entourer de papier alu.

Mais même parfaitement scellée, une cage de Faraday n'est pas infaillible, suivant la puissance de l'onde il y a moyen que cela passe à travers, mais qui ne tente rien n'a rien.
Quoi qu'il en soit, s'il est toujours plus prudent de se protéger de la foudre, il s'agit d'un phénomène hyper-localisé et qui ne peut en aucun cas être la source d'une crise de grande ampleur à laquelle il faudrait se préparer.

Pour ce qui est des bombes I.E.M, l'idée était très en vogue pendant la guerre froide et a même resurgit récemment quand Israël envisageait d'en utiliser contre l'Iran pour freiner leur programme nucléaire.
En tant que civils nous ne savons pas trop à quel point les différentes armées du monde ont pu développer des systèmes non-nucléaires, mais une IEM Nucléaire a une portée d'environ 800km.



Et là, ça devient vraiment problématique. (Sans compter les retombées radioactives, concentrons-nous uniquement sur les IEM). Surtout s'il y en a plusieurs lancers sur un même territoire pour en accroître l'efficacité.

Que les particuliers perdent l'électricité et leurs données, c'est chiant. Mais une IEM généralisée, là ça foutrait vraiment la merde.

- Si les hôpitaux n'ont plus de système électrique (si même les groupes électrogènes ont cramé) , toutes les personnes branchées à des appareils électriques vont morfler

- Les systèmes de distribution d'eau dépendent de l'électricité également

- Les réseaux de communication aussi (du coup c'est compliqué d'appeler la police ou les pompiers...)

- Les voitures bourrées d'électronique ne fonctionneront plus. (Les avions, eux, pourraient éventuellement s'en tirer car ils sont prévus pour résister à la foudre. Un avion est frappé par la foudre environ tous les 1000 vols)

- Les distributeurs de billets seront H.S.

- Les pompes à essence fonctionnent aussi à l'électricité... (si les voitures ne démarrent pas , peu importe)

- Les machines dans les usines ne tourneront plus, et comme ces machines ne tourneront plus, il sera difficile d'avoir des pièces pour réparer toutes les autres machines endommagées.

- Les tracteurs des paysans ne fonctionneront pas plus que vos voitures, ni que les camions sensés livrer de la nourriture

- Si les serveurs informatiques* ne fonctionnent plus où que leurs données sont effacées, ça veut dire: pas d'accès aux comptes bancaires, aux dossiers dans les préfectures, mairies, tribunaux, commissariats, aux systèmes de paiements ... Tout cela (vraiment tout? Pas sûr pour les banques...) pourra être remis à jour en reprenant les dossiers papier, mais combien de mois ça reprendrait ?

Un Boeing E-4 subissant une simulation d'impulsion électromagnétique


Donc sans transports, sans argent, sans réseau de distribution d'eau et de nourriture, sans production mécanique dans les usines ou dans les champs, sans police ni pompiers efficaces, comment croyez-vous que les gens vont se comporter?

Surtout que là on parle de crise à grande échelle, ça ne sera pas la peine de compter sur des secours venant du reste du pays pour aider la zone sinistrée, la zone sinistrée serait le pays entier. Pire encore si on avait affaire à une IEM liée à une éruption solaire gigantesque.
En effet les éruptions solaires sont capables de perturber le champ magnétique terrestre et créer des IEM qui, bien qu'étant théoriquement d'une intensité inférieure à une IEMN, pourrait avoir un champ d'action sur tout un hémisphère, voire même la planète entière.

Ça s'est déjà déroulé par le passé, notamment en 1859, où deux éruptions solaires ont eu lieu à 4 jours d'intervalle. Une le 28 août, qui ont fait qu'on a pu observer des aurores boréales jusque dans les caraïbes, et une le 1er septembre, qui a fait que dans l'hémisphère nord il s'est mis à faire jour en pleine nuit. Cela a fortement perturbé le réseau télégraphique... mais à l'époque, nous n'étions pas autant dépendants de l'électricité et de l'électronique qu'aujourd'hui.



Donc oui, ça peut se reproduire, et une étude en 2012 a estimé la probabilité que ça n'arrive avant 2022 à 12%.

Et rien ne dit que ces éruptions solaires étaient les plus grosses qui puissent arriver. Nos sciences sont extrêmement récentes par rapport à l'âge du soleil, et peut être que ces éruptions sans précédent n'étaient que des éruptions de moyenne ampleur.

Si on additionne les risques d'IEM liées aux éruptions solaires et les risques d'attaques par des missiles IEM d'un pays qui voudrait soit entrer en guerre, soit juste nous faire chier. (Je rappelle que la Corée du Nord est dotée de l'arme nucléaire, que l'Iran ne va pas tarder à l'avoir (si ils n'y arrivent pas seuls, ils pourraient être aidés par la Russie, qui leur livre déjà des technologies nucléaires), et que l'ONU cherche à faire le gros dos face à la Russie (quels cons...moi j'aime bien les russes, je n'ai rien contre eux! Et surtout on risque de se prendre une branlée) ...Vladimir pourrait bien nous claquer une petite IEM (Non nucléaire, ça serait sympa) comme un coup de semonce pour nous faire fermer notre gueule...).

Et tenant compte qu'en cas d'IEM de grande ampleur cela aurait des répercussions catastrophiques sur notre société, je dirais qu'une crise liée à une IEM est :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire